Paris Métropole Bandeau

C’est lors du comité syndical du 1er décembre dernier que les statuts du syndicat Paris Métropole se sont vus modifiés. Leur nouveau préambule indique :

Depuis sa création en 2009, le syndicat mixte Paris Métropole a réuni les collectivités territoriales de la zone urbaine capitale pour mener des études et bâtir un positionnement consensuel sur les grands enjeux d’intérêt métropolitain. Il a contribué à l’orientation de certaines décisions essentielles concernant le devenir des Franciliens. Grand Paris Express, réforme de la péréquation régionale, achèvement de la carte intercommunale, création de la Métropole du Grand Paris, figurent parmi les nombreux dossiers où l’implication du syndicat aura été décisive.

Le nouveau paysage institutionnel met en évidence les avancées, les fragilités, les futures échéances et les défis à relever dans une construction métropolitaine en évolution.

La création de la Métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016 et la réforme de l’intercommunalité en Ile-de-France constituent deux enjeux pour le syndicat Paris Métropole.

Dans le cadre de ses travaux visant à définir une vision stratégique du Grand Paris, notre syndicat se saisit notamment des thématiques suivantes : le rayonnement et l’attractivité de l’espace métropolitain, l’amélioration des conditions de transports et de déplacements, le développement économique et l’emploi, le logement, le numérique dans la ville, l’économie circulaire, la réduction des inégalités sociales et territoriales, le défi climatique et énergétique et plus généralement l’organisation d’un modèle de développement durable et solidaire…, sujets qui ne sont de la compétence exclusive d’aucun de ses membres.

Le syndicat accompagne les évolutions institutionnelles en cours ou à venir, en fait une évaluation et anticipe leurs effets. Il est force de proposition et apporte des réponses aux enjeux de la métropolisation.

Paris Métropole est l’assemblée des communes et de leurs intercommunalités. Il rassemble également tous les niveaux de collectivités territoriales qui interviennent dans le champ métropolitain (départements, région, métropole) de toutes sensibilités politiques, échappant ainsi aux mécanismes d’alternance de majorité et d’opposition. Il procède d’ailleurs, depuis sa création, à une alternance politique annuelle de sa présidence.

Il appréhende la construction métropolitaine selon un périmètre ouvert, considérant une métropole de fait et de périmètre indéfini. La création d’une reconnaissance de membres associés qui ne cotiseraient pas au budget du syndicat vient d’ailleurs enrichir le champ d’action et de partenariat du syndicat. Cette qualité serait proposée aux collectivités et établissements territoriaux d’un périmètre plus large mais dont l’interaction avec la métropole parisienne serait avérée. Le syndicat inscrit au cœur de ce modèle, le principe du polycentrisme et du respect de la diversité des territoires. Les domaines d’intervention et d’étude du syndicat ne se limitent donc pas à un périmètre précis ni à telles ou telles compétences de l’action publique.

Il organise les dialogues et travaux nécessaires au niveau Unité urbaine, Région Ile-de-France, Bassin Parisien, Axe Seine, national, européen, mondial. Les relations et dispositifs de collaboration entre les collectivités territoriales et l’État sont un sujet permanent d’étude pour notre syndicat.

De nature partenariale, Paris Métropole fonde ses travaux sur le dialogue avec les citoyens et les acteurs socio-économiques. Il est un outil de débat, de pédagogie et de communication envers ces publics.

Retrouvez l’intégralité des statuts de Paris Métropole dans le document ci-contre

Mots clés :